THe LYONZ, le duo hip-hop venu du Canada

Ils sont canadiens et forment le duo THe LYONZ. Anthony Salvo, aka Salvo, et Terrell McLeod Richardson, aka Norrin, fondent le groupe en 2013, à Montréal. Déjà membres d’un groupe nommé B.D.T, les deux acolytes commencent à travailler sur quelques sons, d’abord pour s’amuser puis, une chose en amenant une autre, l’un faisant découvrir de nouveaux genres musicaux à l’autre, ils s’ouvrent la voie vers de nouveaux horizons. THe LYONZ est né. Fusion de diverses influences, leurs morceaux hip-hop, baignant dans l’électro, sont en équilibre subtil entre rythmiques entêtantes et mélancolie tenace. Faisant place à des paroles denses, soulignées par des synthés ondulants, les deux artistes se livrent sur des thématiques parfois sombres.

Photo copyright : JF Suavé

Après un premier album en 2015 intitulé Peace Beyond The Pines, qui a remporté un beau succès dans leur pays natal et qui les a guidés tout droit vers le Festival International de Jazz de Montréal en 2016, l’année 2020 s’annonce radieuse à son tour. Sorti en janvier dernier via E.47 Records, 2nd U Pt. 1, un EP de 8 titres, flirte avec des sonorités jazz et R’n’B, à l’image du morceau d’ouverture, « Fall ». Une année qui se poursuit sur une bonne lancée puisque le duo canadien se produira en terres helvétiques cet été, dans un festival et pas des moindres, le Montreux Jazz Festival. Pour l’heure, la date de leur passage dans la cité vaudoise n’a pas encore été dévoilée. Et jamais deux sans trois bonnes nouvelles, les natifs de Montréal préparent un album annoncé pour cet automne.

Touche-à-tout comme leurs titres, Salvo et Norrin sont plus qu’un groupe de musique. Actifs au sein de leur collectif artistique, ils se font remarquer grâce à divers projets graphiques, tels que des flyers, des montages de court-métrages et autres marques de vêtements. Ils sont également les artisans des flyers pour leur résidence DJ dans les salles montréalaises. Encore peu connu dans nos contrées, il y a fort à parier que le groupe canadien ne va pas rester longtemps dans l’ombre.