Ad Astra : la splendeur parmi la solitude sidérale

Avec Ad Astra, James Gray, l’un des réalisateurs les plus fascinants de notre époque, trace une quête emprunte de solitude, où l’égoïsme y trouve une place centrale. La finesse de Gray fait une nouvelle fois des merveilles.  Tout le monde a encore en mémoire le final déchirant de Two Lovers. Leonard (Joaquin Phoenix) fait sa…

Read More