Les 4 séries à guetter en octobre

L’automne est là, traînant avec lui ses week-ends maussades. Mais rassurez-vous, en ce mois d’octobre il n’y aura pas que la brisolée qui méritera qu’on ouvre l’oeil et sorte du lit. Loin d’être exhaustive tant l’offre sérielle est ahurissante ces dernières années, notre sélection du mois arrive à point nommé pour vous sortir de votre dépression pré-hivernale.

Looking For Alaska

On commence par Looking For Alaska. La nouvelle fiction estampillée Hulu est l’adaptation du premier roman de John Green, également auteur de Nos Étoiles Contraires et La Face Cachée de Margo, livres qui eux avaient fait l’objet d’adaptations au cinéma en 2014 et 2015. L’écrivain d’histoires pour ados sévit à nouveau, à la télévision cette fois. 8 épisodes pour une mini-série qui raconte les aventures de Miles Halter, jeune garçon en quête d’expériences nouvelles. Il décide de quitter sa Floride natale, direction l’Alabama et le pensionnat de Culver Creek. Là-bas, il vit ses premières fois et y fait la rencontre d’Alaska Young, une jeune fille pour le moins fascinante. Une rencontre qui va tout changer pour Miles. Écrite par Josh Schwartz, créateur de Gossip Girl, Looking For Alaska rassemble dans les rôles principaux deux jeunes acteurs, Charlie Plummer et Kristine Frøseth. Le premier a notamment joué dans le très bon Lean on Pete, la seconde a joué récemment dans les dispensables Sierra Burgess is a loser sur Netflix et la série adaptée du roman de Joël Dicker, La vérité sur l’affaire Harry Quebert réalisée par Jean-Jacques Annaud. Roman à succès, Looking for Alaska, la série, sera diffusée dès le 18 octobre sur Hulu.

Limetown

Après Sorry For Your Loss, une série sur le deuil admirablement écrite, Facebook Watch remet le couvert avec Limetown. Et c’est Jessica Biel qui, suite à son rôle dans The Sinner, revient sur petit écran pour endosser le rôle principal de cette fiction pour le moins angoissante. La série, créée par Zack Akers et Skip Bronkie et basée sur le podcast éponyme, se concentre sur les recherches menées par Lia Haddock, une journaliste radio, qui tente de faire la lumière sur la disparition mystérieuse de plus de 300 personnes au sein d’une station de recherche en neurosciences dans le Tennessee. 300 personnes disparues sans laisser de trace. L’histoire d’une vie pour Lia qui s’engouffre dans les ennuis plus l’enquête avance, mais qui, malgré tout, est prête à tout pour résoudre l’énigme. Aux côtés de Jessica Biel, on retrouve Omar Elba, Sherri Saum, Marlee Matlin et Kelly Jenrette entre autres, mais surtout Stanley Tucci. 10 épisodes pour cette série criminelle et psychologique placée sous le signe de la tension et du mystère et sélectionnée au dernier Festival du film de Toronto. À découvrir dès le 16 octobre sur le réseau social.

Modern Love

Laissez-nous commencer par vous énumérer le casting : Tina Fey, Andy Garcia, Anna Hathaway, Sofia Boutella, Dev Patel, Olivia Cooke, Julia Garner, Andrew Scott et la liste est encore longue. Modern Love, nouvelle création originale d’Amazon Prime Video, est directement inspirée des articles de la rubrique du New York Times du même nom, explorant les relations humaines. La série fait la part belle aux relations amoureuses, sexuelles et familiales. L’amour, les échecs, les ruptures, la joie, la tristesse aussi, bref, autant de choses qui font que les relations sont ce qu’elles sont : complexes, dures et belles à la fois. Patchwork de vies, entre rires et larmes, cette comédie romantique de 8 épisodes promet de jolis moments d’émotion. À ne pas rater dès le 18 octobre sur Amazon Prime.

Mrs. Fletcher

Cette série va interpeller toutes les mamans qui, après le départ de leurs enfants, se retrouvent désoeuvrées. Quand les oisillons quittent le nid, que reste-il à ces mères qui ont dédié leur vie à leur progéniture, au détriment de leur vie de femme, abandonnant tout pour se consacrer à l’éducation de leurs enfants chéris ? C’est précisément ce que vit Eve, directrice d’un centre pour séniors. Interprétée par Kathryn Hahn (La Vie Rêvée de Walter Mitty, The Romanoffs), la quadragénaire se retrouve seule après le départ de son fils (Jackson White) pour la fac. Divorcée d’un homme qui depuis a eu un enfant avec une autre femme, elle n’a jamais refait sa vie, ni même fait une seule rencontre. Un fils abruti au possible qui pense que les relations hommes/femmes se résument à ce qu’il voit dans les films porno et un ex-mari démissionnaire, Eve est bien mal aidée par son entourage. En quête de renouveau, elle tente de nouvelles expériences. Elle s’inscrit aussi à un cours d’écriture où elle rencontre des personnalités aussi éclectiques que singulières. Touchante et comique, Mrs. Fletcher, nouvelle série HBO, raconte une réalité peu traitée et touche du doigt la solitude que certains parents ressentent lorsque les enfants quittent le domicile. À découvrir dès le 27 octobre sur HBO et sur OCS, en US+24 dès le 28 octobre.