Le 4 août, Fête des Vignerons rime avec M4music

La Fête des Vignerons ne se passe pas uniquement à l’intérieur de l’arène, mais également tout autour. Les bars et les concerts seront légion. Dimanche 4 août, la scène du « Village du monde » vibrera sous la programmation du M4music, et surtout du talentueux Crimer. 

Artistes suisses romands et alémaniques viendront sur les bords du Léman. Outre la noise-rock d’Asbest, le rap colérique saupoudré de rock de La Gale, voire l’electro-pop du zurichois Wolfman, une petite friandise fera son apparition aux alentours des 20h30. Le virevoltant Crimer déballera sa délicieuse pop eighties. Le Saint-Gallois commence à se faire un nom, lui qui est passé par le Romandie, le Paléo et le Montreux Jazz Festival il y a peu.

Synthpop aux accents vocaux de Dave Gahan

Alexander Frei de son nom – non, pas l’ancien joueur de football – s’est taillé une jolie réputation outre-Sarine, avec quelques prix à la clé, notamment aux Swiss Music Awards. Les récompenses importent peu. Une pop synthétique rafraîchissante calibrée pour cartonner, furieuse soit-elle, aux tonalités vocales dignes de Dave Gahan. L’artiste âgé de 28 ans a de quoi vous faire danser une bonne heure, le temps de son concert. 

La preuve avec « Brotherlove », single qui file la patate, parfait pour se déhancher frénétiquement. La Suisse possède aussi de véritables artistes bourrés de talent. Transpiration nostalgique, furieux déchaînement new wave, Crimer ravive les années 80. Parfait feu d’artifice avant de clore la soirée sous les mélodies électroniques de La Colère, DJ suisse prometteuse, sur les coups de 22h. Les bières, Spritz et autres gin tonic arroseront une jolie soirée en perspective. 

Partager