5 morceaux à ajouter à sa playlist printanière

 

Hum Hum, du cinéma à la chanson

Début en douceur avec Sophie Verbeek – aperçue dans À trois on y va – et Bernard Tanguy qui forment le duo Hum Hum. Les deux se sont rencontrés sur le tournage du film Parenthèse et ont décidé de sortir un joli morceau intitulé « Blueberries ». Une pop douce qui opère avec charme, sans prétention. Ça se goûte délicatement.

Blick Bassy, le Cameroun sous son plus beau jour

Sublime clip pour un morceau doux comme de la soie. Romancier et musicien bourré de talent, Blick Bassy était comme hanté par le bluesman Skip James, le Mississipi comme centre névralgique pour son album précédent « Ako ». Le voici de retour avec une nouvelle histoire pour « 1958 », traitant de la lutte de Ruben Um Nyobé, un héros de l’indépendance camerounaise. Un retour aux sources, gardant ce subtil mélange de sonorités, d’influences. Le morceau « Ngwa » entonne les traditions et la torture. Touchant et radical. Un hymne !

Blick Bassy est à découvrir en première partie de Oumou Sangaré, le vendredi 5 avril au Chapiteau du Cully Jazz.

Black Pumas en furieux rockeurs soul

Un seul et unique son pour confirmer le talent du duo. Après « Fire » et maintenant « Black Moon Rising », Adrian Quesada et Eric Burton sont les nouvelles pépites. « Ils ont commencé à collaborer sur un nouveau son qui transmute l’âme en quelque chose d’idiosyncrasiquement moderne », d’après les dires. Un duo hybride aux réminiscences Ghostface Killah et Motown. Un plaisir pour les oreilles.

Nilüfer Yanya résonne dans nos têtes sans cesse

De la pop, du jazz, de la soul, du grunge et même une pointe d’électro. Des éléments qui s’imbriquent et donnent naissance à une sacrée artiste nommée Nilüfer Yanya. Dorénavant signée chez les new-yorkais d’ATO, elle s’apprête à livrer son nouvel album « Miss Universe », le 22 mars. Un déflagration artistique.

Little Simz, toujours plus haut, toujours plus précise

Un tonnerre d’applaudissements ! Nous sommes dans l’obligation de lancer une artiste telle que Little Simz de la sorte. Après son passage ravageur à Paléo l’an dernier, son nouvel opus l’est tout autant, voire plus. La MC londonienne, Simbi Ajikawo de son vrai nom, vous percute de plein fouet. Elle transpire le talent, écrasant tout sur son passage avec « Grey Area », meilleur album hip-hop de ce début d’année, et de loin. Il suffit juste d’écouter « Venom » et l’affaire est dans le sac. Prodigieuse Little Simz.

Rex Orange County confirme

Le talentueux londonien Alex O’Connor, alias Rex Orange County, nous confectionne une jolie ballade, presque vulnérable. « New House » est ce titre qui vous étreint et vous promène langoureusement. Une indie-pop très plaisante, à l’image de son précédent album « Apricot Princess ».