Search for content, post, videos

Willie Watson: une savoureuse folk passée inaperçue

Avec son banjo, sa guitare et son harmonica, Willie Watson et ses faux airs de Scott Haze, distille une folk à mi-chemin entre Bob Dylan et The Tallest Man on Earth. Âgé de 37 ans, le natif de Watkins Glen (New York) fut l’un des fondateurs de Old Crow Medicine Show, mais en 2014, c’est en solo que Watson déballe un premier album. « Folk Singer Vol.1 » est un album intimiste, voire traditionnel, teinté de sonorités country.

Watson décrit son album comme « des standards folkloriques aux pierres obscures », mais en restant très sobre. Très posé, son répertoire évoque le passé. De morceaux sombres et apaisants au titre « Mexican Cowboy », l’artiste, désormais installé à Topanga, n’est peut-être pas un show man mais délivre une folk des plus savoureuses.

Signé sur le très sélectif label Acony, Willie Watson a écumé les meilleurs festivals de la planète et continue à tourner en ce moment-même aux Etats-Unis et en Australie. Un album à (re)découvrir sans hésiter comme en atteste son passage sur Audiotree.

www.williewatson.com