Search for content, post, videos

Une Tessinoise dans Blade Runner 2049

La bannière helvétique a flotté dans Blade Runner 2049. Oui, surprenant vous allez me dire, mais il y a bien quelques Suisses qui parviennent à se faire une place dans le grand Hollywood si difficile à pénétrer.

Aux côtés des Ryan Gosling, Harrison Ford, Jared Leto, Robin Knight ou encore Ana de Armas, il y a une petite Suissesse qui s’est frayé un chemin pour se retrouver sur les plateaux et devant la caméra du très convoité Denis Villeneuve. Originaire d’Ambri, née à Locarno et ancienne joueuse du HC Ambri-Piotta, Carla Juri est une actrice qui n’a pas vraiment souhaité embrasser cette carrière, mais aspirait plutôt à devenir chorégraphe. Comme toute bonne Tessinoise qui se respecte, elle maîtrise rapidement trois langues (italien, allemand et anglais) et déménage à l’âge de 20 ans à Los Angeles avec ses parents, où elle suit des cours d’art dramatique jusqu’en 2008 et poursuit à Londres jusqu’en 2010.

Du cinéma suisse à Blade Runner

Après plusieurs rôles dans diverses productions suisses telles que 180° (2010), de nombreuses auditions entre Rome, Berlin et Londres, elle trouve quelques rôles dans certaines séries et quelques films. En 2013, alors qu’elle est nommée au Shooting Star au Festival International du Film de Berlin (Berlinale), catégorie qui regroupe les acteurs européens prometteurs, Carla Juri se démarque avec Feuchtgebiete (Zones humides), une comédie dramatique présentée au Festival du Film Sundance. Une manifestation à laquelle elle participera à nouveau pour Morris from America, autre comédie dramatique sortie en 2016 et présentée une nouvelle fois en première mondiale lors du festival créé par Robert Redford.

Mais c’est bien dans son Tessin natal que les projecteurs vont se braquer quelques instants sur l’actrice. En campant l’artiste-peintre Paula Modersohn-Becker dans le biopic Paula de Christian Schwochow, la Suissesse, désormais basée à Londres, illumine le festival de Locarno et s’impose comme une actrice en devenir pour les spécialistes. Si bien qu’elle est à l’affiche de Brimstone, inédit en Suisse, présenté à la Mostra de Venise en 2016. la Tessinoise se retrouve aux côtés de Kit Harrington, Dakota Fanning, Guy Pearce ou encore Carice Van Houten.

Devant la caméra de Peter Greenaway

Avec la sortie de Blade Runner, dans lequel elle tient un rôle essentiel, sa popularité va prendre l’ascenseur. Le cinéaste britannique, Peter Greenaway a jeté son dévolu sur l’actrice âgée de 32 ans pour son prochain film intitulé Walking to Paris. Juri interprétera une femme qui accompagnera Brancusi, sculpteur, durant sa marche entre la Roumanie et Paris dans les années 1900. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, nous la retrouverons sous l’oeil avisé de Daniel Alfredson, dans Intrigo : Dear Agnes. Peut-être que Carla Juri hissera haut le drapeau à croix blanche dans le milieu du septième art.