Search for content, post, videos

The Loudest Voice : Russell Crowe, roi de la propagande et de la mysogynie

Fox News, l’empire de l’information, une chaîne qui dépasse les frontières américaines. Derrière sa fondation, des pontes des médias : Rupert Murdoch et Roger Ailes. C’est ce dernier qui nous intéresse, l’instigateur premier de la chaîne. Russell Crowe se glisse dans la peau de Ailes, pour peut-être décrocher une récompense aux prochains Emmys. 

2017, Roger Ailes est allongé, inanimé. La fin d’un règne, le chapitre final d’un homme à la carrière ponctuée de succès et… de plaintes pour harcèlement sexuel. Pour cerner le personnage, retour en 1995 : début des hostilités, début d’une ère. Ailes, renvoyé de CNBC, s’associe avec Rupert Murdoch (Simon McBurney) pour lancer Fox News, un flux continu d’information 24 sur 24. Une couverture médiatique (très) conservatrice, alors que le slogan table sur un traitement « juste et équilibré ». Ailes est un stratège, un homme politique, ancien conseiller de Richard Nixon, Ronald Reagan ou encore George H. W. Bush. À la tête d’un vecteur aussi puissant, Ailes était bien entendu amené à mettre en avant ses convictions politiques et la grandeur de son pouvoir.

« Les gens ne veulent pas être informés, ils veulent se sentir informés »

Le pouvoir – surtout l’abus de pouvoir -, Ailes le connait. Il dit avoir quitté la politique pour « devenir cet homme de l’information ». Un jeu de pouvoir, une mise en place pour s’armer face à la concurrence. En meneur d’hommes, Ailes recrute stratégiquement, harangue ses équipes, s’entoure de collaborateurs de confiance et de femmes. Car les femmes sont un péché mignon pour le natif de Warren, dans l’Ohio. Sa plus grande proie : Laurie Luhn (Annabelle Wallis), engagée comme bookeuse, mais surtout comme objet sexuel. Une relation fera d’elle une névrosée, hantée par un stress post-traumatique. 

Photo copyright : Showtime

Dans la team Ailes, il y a sa femme, Beth (Sienna Miller), sorte d’électron libre. Il y a ce bougre de Brian Lewis (Seth MacFarlane), chef en relations publiques et poison pour les détracteurs du fondateur de Fox News. Une garde rapprochée. Face à lui, Gretchen Carlson (Naomi Watts), qui apparait dans l’épisode 3, est le loup – ou louve – dans la bergerie. La première à porter plainte contre lui. Les agissements de Ailes si dégoûtants, son intention de transformer Fox News en outil de propagande. Sa fureur, son besoin de faire valoir ses idées, ses convictions quitte à écrabouiller tout le monde. Un magnat des news, géré par un Murdoch réputé imperturbable en affaire, presque – lui-même – écrasé par Ailes. « Les gens ne veulent pas être informés, ils veulent se sentir informés. » Une phrase au sens lourd. Une configuration de la désinformation.

Russell Crowe, le regard fuyant

 

Sur les 3 épisodes, la construction du radeau devenu paquebot insubmersible de Fox News prend près d’une heure. Le compte à rebours jusqu’au premier jour de diffusion le 7 octobre 1996 se vit intensément. Le stress du premier jour, l’angoisse du raté. La force de The Loudest Voice dans son premier épisode, calibré comme les Américains savent si bien le mettre en place. Une vraie machine de guerre, solide, sans bavure. Les plans serrés sur le visage inquiétant de Russell Crowe, transfiguré, électrique dans sa posture et son regard, plongent un peu plus dans la paranoïa du producteur tv. 

Photo copyright : Showtime

L’affront patriotique qu’a été le 11 septembre, projette la série dans une autre dimension. La politique prend le pas sur le business. L’anxiété, furieux de voir « son » Amérique se faire attaquer, Ailes se transforme. Et dès le deuxième épisode, l’histoire cadre un peu trop son récit sur le personnage de Ailes, sur sa perversité, délaissant peut-être l’histoire de Fox News et ses aléas. Quand bien même, le show se nomme The Loudest Voice, et de ce postulat, la folie des grandeurs, le personnage multifacette de Ailes façonne le destin d’un homme sabordé par son besoin (maladif) de diriger. Le regard souvent en avant, mais également fixé vers le sol, fuyant, cachant des failles et des névroses. Sûrement l’ambition première de Tom McCarthy en adaptant le livre de Gabriel Sherman. 

Casting : Russell Crowe, Naomi Watts, Sienne Miller, Seth MacFarlane, Simon McBurney, Annabelle Wallis, Josh Charles, Aleksa Palladino 

Fiche technique : Créée par : Tom McCarthy, Gabriel Sherman / Date de sortie : 30 juin 2019 / Chaîne : Showtime et diffusion sur Canal+ le 3 juillet / Format : 7 épisodes – 50 min