Search for content, post, videos

Tag

festival

56 Views
MJF 2018 | Jack White est comme éternel

Il y a de ces artistes à qui on pardonne tout, à qui on excuse des petits caprices juste parce que leur talent est si singulier qu’on ne peut s’en passer. Jack White est un de ceux-là. Alors que le Stravinski commence à se remplir, le staff du Montreux Jazz…

69 Views
MJF 2018 | De Paris à Beyrouth en passant par l’Alaska

20h00 et quelques minutes passées, L’Impératrice déclare cette soirée du 4 juillet ouverte dans un Lab quelque peu clairsemé, loin d’avoir fait salle comble. Mais la bonne humeur est de mise et le groupe français fondé en 2012 se charge du reste avec sa pop-électro flottante, voire orchestrale, ultra énergique…

61 Views
MJF 2018 | Intemporalité et spontanéité ont régné en maîtres grâce à Massive Attack et Young Fathers

Dans le marathon du Montreux Jazz, l’étape du 2 juillet était marquée par la venue des Britanniques de Massive Attack. Attendus de pied ferme à l’Auditorium Stravinski, ils étaient précédés de leurs collègues écossais de Young Fathers. Une soirée pleine de promesses, mixant intemporalité et fougue imprévisible. Et les promesses…

67 Views
MJF 2018 | La Terre a tremblé sous les pas d’Odesza

Il était difficile de trouver un coin au frais en cette soirée du 1er juillet, sur les rives du Léman. Et la température n’était pas prête de redescendre car, après la prestation du groupe français de The Blaze, était attendu au Lab, le duo électro-pop le plus tendance du moment…

72 Views
Cannes 2018 | Leto : sublime démonstration

L’entrée en compétition remarquée du cinéaste russe passe par le prisme du rock. Une immersion au plus proche de la jeunesse soviétique dans les années 80 à Leningrad. Comme le mouvement punk à Londres, la bande à Mike Naumenko (Roman Bilyk), leader du groupe Kino, se révolte contre les valeurs…

193 Views
Cannes 2018 | Everybody Knows : un millésime dévastateur

Après un discours d’ouverture d’Edouard Baer, souvent drôle, Cannes s’ouvre pour la 71ème fois. Un long chemin de croix où les coups de gueule, les coups de coeur, les ronflements ou encore les fous rires vont habiller l’obscurité des salles du festival. Cette année, c’est à Asghar Farhadi que revient…