Search for content, post, videos

Sorry For Your Loss, la grande surprise de Facebook Watch

Tout le monde veut faire des séries. Nouvelle curiosité, souvent avec une réussite (financière et artistique) à la clé, les séries sont devenues une sacrée machine. Le nombre de productions ne cessent d’augmenter, les séries s’empilent chaque mois et les grosses boîtes profitent du filon pour créer, elles aussi, du contenu original. Chacun veut sa part du gâteau. Après Youtube et sa nouvelle plateforme payante nommée Youtube Premium, Facebook se lance à son tour avec une plateforme vidéo désormais disponible mondialement : Facebook Watch. Déjà 4 contenus originaux (Skam Austin, Five Points, Sacred Lies, Turnt) à son actif, mais que des séries mineures jusque là.

Avec l’arrivée de Sorry For Your Loss diffusée dès le 18 septembre dernier, Facebook revoit ses objectifs à la hausse, avec une actrice telle que Elizabeth Olsen dans le rôle titre. Et une chose est sûre : à l’avenir il faudra compter avec la firme de Mark Zuckerberg, au vu de l’excellent travail dont la création est signée Kit Steinkellner. Une série sensible, sobre et d’une subtile profondeur, qui traite du deuil de Leigh (Elizabeth Olsen). La jeune femme vient de perdre son mari, Matt (Mamoudou Athie). La vie continue malgré tout. Professeur de yoga, elle fréquente un groupe de soutien et traîne sa carcasse et son spleen, toujours une petite larme à l’oeil. Les jours passent et elle se rend compte qu’elle ne connaissait peut-être pas son mari aussi bien qu’elle le pensait.

Processus du deuil admirablement construit

Réalisé par James Ponsdolt, auteur de l’excellent mais trop méconnu The Spectacular Now, les deux premiers épisodes nous amènent entre présent et passé. Une manière intemporelle de saisir la complexité du deuil, les différentes façons que Leigh a de tenter d’oublier et de digérer sa peine. On pense au traitement du deuil toujours fascinant et précis de Jean-Marc Vallée, tout en gardant un excellent équilibre entre le passé et le présent, en insérant parfaitement les quelques flashbacks nécessaires pour situer le récit. À cet exercice, Ponsdolt réussit également l’examen de passage, avec mention.

Photo copyright : via Facebook

À souligner également la délicatesse des dialogues et les relations entre les personnages. Sublime dans son rôle de veuve, Elizabeth Olsen démontre toute l’étendue de son talent, sans en faire des tonnes, mais sa manière de laisser échapper la souffrance qui caractérise Leigh, est tout bonnement bouleversante. Sa relation avec son beau-frère, Danny – le très bon Jovan Adepo -, sa propension à s’accrocher à la moindre trace de son défunt mari ou ses sautes d’humeur, entre rire et larmes, Olsen joue intelligemment et brille de mille feux. Des éloges qui s’en vont également vers Mamoudou Athie, le mémorable Basterd dans Patti Cake$, excellent dans la peau d’un homme en plein mal-être, terré dans son silence.

Coup de coeur !

Sans prétention, Sorry For Your Loss est la douleur incarnée, sans verser dans le pathos larmoyant. L’écriture est fluide, les dialogues sont précis, n’en font pas trop, et nous voilà complètement happés par une des grandes surprises de l’année. Kit Steinkelner, inconnue au bataillon avant ça, réussit à la manière d’un film tel que 6 Balloons. Un rythme parfait, un format qui sied parfaitement à l’histoire – un peu moins de 30 minutes par épisode – et des personnages intelligemment écrits.

Dans Sorry For Your Loss, le temps est comme arrêté, et c’est lui-même qui sera le seul à pouvoir panser les plaies d’une femme tentant de se reconstruire. Les peines sont visibles, mais restent très discrètes pour tous les personnages et avant tout pour Leigh. Et c’est aussi ça l’histoire, retrouver une joie que Leigh a embrassé à pleine bouche. Maintenant, c’est à elle de passer outre cette souffrance, tout en continuant à composer avec la disparition de Matt. Facebook Watch tape en plein dans le mille avec Sorry For Your Loss !

Casting : Elizabeth Olsen, Mamoudou Athie, Kelly Marie Tran, Janet McTeer, Jovan Adepo

Fiche technique : Créée par : Kit Steinkelner / Date de diffusion : 18 septembre 2018 / Chaîne : Facebook Watch / Format : 30 min – 10 épisodes