Search for content, post, videos

Renouvellements et nouveautés, le mois d’avril est prolifique pour les séries

L’hiver laisse place à un printemps radieux pour le bourgeonnement de nouvelles séries. Il est l’heure de sortir de son hibernation et de mettre à jour votre application TvShow Time.

Car oui, le réveil sera rapide et brutal puisque plusieurs séries reprennent du service. On notera le retour de The Get Down (7 avril), IZombie (4 avril), Gotham (24 avril), l’excellente Outcast (11 avril) ou encore Prison Break. Un come-back qui a de quoi surprendre pour la bande à Scofield. Une quatrième saison qui n’augure rien de bien extraordinaire et ne soulève pas tant les foules.

Mais les grosses attentes se portent sur Fargo et The Leftovers. La première est prévue pour le 19 avril et la seconde pour le 16 avril. Les images de Ewan McGregor, méconnaissable, ont tourné en boucle et présage d’une saison explosive. Tandis que The Leftovers, après un trailer électrique, semble nous réserver beaucoup de surprises.

Photo copyright : HBO

Hormis ces renouvellements, de nouvelles créations viennent agrémenter un agenda déjà bien garni. Il est l’heure de faire connaissance avec notre sélection de nouvelles séries à ne pas rater pour le mois d’avril.

Genius

Comment ne pas commencer avec la nouvelle idée du National Geographic. À chaque saison, son histoire. Et cette première saison traitera de l’histoire de l’illustre Albert Einstein. Nul besoin de vous expliquer qui est Albert Einstein, mais le récit revient sur l’aventure compliquée d’un physicien qui deviendra une icône. De ses difficultés relationnelles à sa vision unique du monde, Genius dresse le portrait d’un homme complexe.

Sous la houlette de Ron Howard et de Brian Grazer, Geoffrey Rush se glisse dans la peau du physicien. L’acteur australien retrouve Emily Watson (Anna Karenine, La voleuse de livres), Johnny Flynn (Song One), Vincent Kartheiser (Mad Men) ou encore Seth Gabel, l’inoubliable Jeremy Darling dans Dirty Sexy Money. Lancement prévu le 24 avril.

 

Girlboss

Connaissez-vous Sophia Amoruso ? Si non, pas grave, Netflix se chargera de tout vous raconter.

Librement adapté du best-seller de Sophia Amoruso, Girlboss retrace l’histoire de la fondatrice de Nasty Gal. À 28 ans, cette jeune femme originaire de San Diego a fondé un empire de plusieurs millions de dollars basé sur la vente en ligne. Et comme beaucoup d’entrepreneurs, ses débuts furent compliqués et tortueux.

Britt Robertson (Chemins croisés) campe la créatrice de Nasty Gal, tandis que Kay Cannon s’est chargée de la création de la série. La showrunner derrière les scénarios de Pitch Perfect et quelques épisodes de New Girl ou 30 Rock, est épaulée par Charlize Theron pour la production ainsi que Sophia Amoruso elle-même. 

Un série survoltée voire loufoque, dont le lancement est prévu pour le 21 avril sur Netflix.

 

The Handmaid’s Tale

Hulu mise beaucoup sur cette nouvelle création, à en croire les nombreux spots publicitaires à l’occasion du SuperBowl le 5 février dernier. The Handmaid’s Tale nous plonge dans une société dystopique où les femmes sont divisées en trois catégories : les Epouses, qui dominent la maison, les Marthas, qui l’entretiennent, et les Servantes, qui servent à enfanter. Voilà le plot pour décrire un show qui vaut son pesant d’or. L’étrangeté est de mise.

Créée par Bruce Miller, la série se base sur le roman de Margaret Atwood paru en 1985. La Servante écarlate, en traduction française, débarquera le 26 avril sur Hulu, avec la talentueuse Elisabeth Moss (Mad Men, Top of the Lake), Joseph Fiennes (Shakespeare in Love), Samira Wiley (Orange is the New Black) et Max Minghella (Horns) entre autres.

 

The Son

Série western avec James Bond… enfin Pierce Brosnan. AMC tente le pari du drame multi-générationnel à travers l’ascension et la chute d’un empire pétrolier texan. The Son est basée sur un livre de Philipp Meyer et est développée par Meyer lui-même, Lee Shipman, Kevin Murphy et Brian McGreevy.

10 épisodes sont prévus pour un lancement agendé le 8 avril. Autre détail intéressant, Sam Neill était à l’origine du projet mais s’est résigné à quitter le navire pour des raisons personnelles. C’est donc Pierce Brosnan qui récupère le rôle de Eli McCullough. Assez cocasse quand on connait le flegme du britannique. Brosnan à l’assaut du Texas!

 

Guerrilla

Sans crier gare, Showtime possède une série qui pourrait être phare pour l’année 2017. Nous retrouvons John Ridley (American Crime) à la barre de Guerrilla, série au sujet sensible située dans dans les années 70 dans un Londres au climat politique électrique. En plein « Black Power », l’histoire d’amour d’un couple sera mise à rude épreuve par la situation politique et leur position d’activiste radical.

Le couple sera joué par Freida Pinto (Knight of Cups, Slumdog Millionaire) et Babou Ceesay (’71). Nous y retrouvons Idris Elba en tant que producteur et acteur, ainsi que Rory Kinnear ou encore Patrick Gibson (The OA). Côté date de lancement, Sky Atlantic lancera Guerrilla pour le 13 tandis que Showtime a choisi le 16 pour le démarrage.

 

American Gods

La série est attendue au tournant. American Gods est le nouveau bébé de Bryan Fuller, le showrunner d’Hannibal. Adaptée du best-seller de Neil Gaiman, la nouvelle production labellisée Starz nous lance à l’assaut d’un dieu nordique – en réalité, Odin – nommé Mr. Wednesday (Ian McShane). À ses côtés se trouve Shadow (Ricky Whittle), un ex-taulard et désormais garde du corps du mystérieux escroc nommé « Voyageur ».

Après le « buzz » au Comic-Con de San Diego l’an dernier, American Gods intrigue par son univers fantastique et étrange. Les quelques bandes-annonces aperçues tendent vers une série sanglante, aux couleurs saturées. Visuellement Starz semble avoir mis le paquet. Reste plus qu’à savoir si l’histoire tient la route. Rendez-vous le 30 avril.