Search for content, post, videos

Pirates des Caraïbes 5: La Vengeance de Salazar. On prend les mêmes et on recommence

Quand le Capitaine Salazar (Javier Bardem) souhaite se venger de Jack Sparrow (Johnny Depp), ce dernier tremble rien qu’en pensant à une hypothétique rencontre avec le navigateur déchu. Lui et son équipage fantôme sont prisonniers d’une vallée réputée inconnue et infranchissable, depuis que Sparrow a joué un mauvais tour au chasseur de pirates espagnol. Mais un jour, la boussole légendaire du fantasque Capitaine Sparrow est troquée contre une belle bouteille de rhum. À la minute où l’objet n’est plus en possession du pirate, Salazar devient libre de naviguer sur les mers comme bon lui semble, sans pouvoir poser pied à terre.

Photo copyright Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved.

Alors que le Black Pearl est confiné dans une petite bouteille en modèle réduit au grand dam de Jack, Henry Turner (Brenton Thwaites), fils de Will, apparaît aussi pimpant que son géniteur pour délivrer son père d’une malédiction qui le retient au fond des océans. Une étrange astronome considérée comme une sorcière, nommée Carina Smyth (Kaya Scodelario). Et pour finir, le Capitaine Barbossa (Geoffrey Rush) prêt à en découdre comme à la belle époque. Un brochette de personnages qui ont un seul et unique but: la quête du Trident de Poséidon pour détruire la malédiction pirate.

14 ans plus tard, sans renouvellement

Dès le début, la franchise reprend les codes qui ont fait sa renommée: de l’humour, des scènes d’action loufoques et un rythme effréné. À la barre de ce cinquième volet, Joachim Ronning et Espen Sandberg (Bandidas, Marco Polo) redorent quelque peu le blason d’une saga qui faisait grise mine après le mauvais épisode de « La Fontaine de Jouvence », sorti en 2011. Dans ces nouvelles aventures, la première partie se déroule, le plus clair du temps, sur la terre ferme où les nombreuses scènes abracadabrantes se multiplient au fur et à mesure que les bouteilles de Sparrow se vident.

Avec comme épouvantail un personnage tel que Jack Sparrow mais aussi le terrifiant Capitaine Salazar, Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar réussit à divertir durant une bonne partie du temps. Exit les surprises ou l’originalité, ce cinquième film ne réinvente rien dans le paysage des pirates. On prend les mêmes et on recommence, à peu de chose près, et le tour est joué. La machine semble bien huilée sans pour autant nous en mettre plein la vue et peine visiblement à se renouveler. Comme un air de déjà vu, sans être désagréable. Voilà le sentiment qui prédomine dans le monde des pirates.

Casting: Johnny Depp, Javier Bardem, Brenton Thwaites, Kaya Scodelario, Orlando Bloom, Geoffrey Rush, Kevin McNally, Golshifteh Farahani, David Wenham,

Fiche technique: Réalisé par: Joachim Ronning et Espen Sandberg / Date de sortie: 24 mai 2017 / Durée: 128min / Genres: Aventure, Fantastique, Action / Scénario: Jeff Nathanson / Musique: Geoff Zanelli / Distributeur suisse: Disney