Search for content, post, videos

Paléo 2018 | Une programmation qui ravira un jeune public

Photo copyright: © Paléo – Little Simz

La programmation de la 43ème édition du Paléo Festival, flamboyante selon Daniel Rossellat, est désormais connue. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le festival nyonnais, qui se tiendra du 17 au 22 juillet 2018, ne déroge pas à la règle: il y a de tout et pour tout le monde, sauf pour les assidus en quête de musique non-mainstream. Mais le festival, qui a attiré 230’000 curieux en 2017, ne s’est jamais vanté d’attirer un public pointu. Au contraire, c’est bien son côté populaire qui séduit une audience variée. Entre trois rouleaux de printemps et un kebab, la musique s’écoute plutôt de son banc, accoudé à la table, toute de nappe en plastique parée, bottes en caoutchouc aux panards. Peu de surprises au final mais quelques noms qui valent tout de même le déplacement. Petit tour de piste non exhaustif.

Hip-Hop pour ados à l’honneur

Cette année, les programmateurs ont misé sur un public jeune en invitant une ribambelle d’artistes rap à succès parmi les 10-18 ans: Orelsan, Nekfeu, Roméo Elvis, Bigflo et Oli, Lorenzo, Rilès, Eddy de Pretto, Lonepsi et XTRM Tour feat. Makala. Slimka & Di-Meh notamment. Et pour satisfaire les moins jeunes, Suprême NTM, dont la venue au Paléo en 2009 avait dû être annulée puis reprogrammée en 2010, saura mettre l’ambiance. Le duo français qui a marqué toute une génération avec des morceaux phares comme Laisse pas traîner ton fils, La Fièvre ou Ma Benz, continue encore de drainer ses insatiables fans. On note également que la Suisse est représentée par la Genevoise Danista, jeune artiste hip-hop qui fait shaker depuis plusieurs mois avec son titre Remember Me. Mais en ce qui nous concerne, on a jeté notre dévolu sur la charismatique Little Simz, jeune artiste anglaise à la patte déjà bien singulière grâce à son hip hop incisif et sans concession.

Photo copyright: © Paléo – MGMT – Brad Elterman

À côté de cet attirail rap, des valeurs sûres de la scène musicale internationale feront leur incartade: Depeche Mode, The Killers, Gorillaz, Lenny Kravitz pour les plus fameux. On souligne en rouge la venue de MGMT. Le groupe de rock alternatif originaire de Brooklyn aux multiples tubes tels qu’Electric Feel ou Kids électrisera à coup sûr la plaine de l’Asse. On vous les recommande chaudement. Kaleo, Django Django, Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra, Nathaniel Rateliff & The Night Sweats et Indochine ensuite. Le jeune artiste britannique, Declan McKenna, déjà plusieurs fois cité dans nos colonnes (ici et ), sera également de la partie et parions que ce garçon de tout juste 20 ans en mettra plein la vue avec ses textes inspirants, s’érigeant ainsi comme le porte-parole d’une génération désillusionnée.

Quand on dit qu’il y a de tout et pour tout le monde, c’est peu dire! Jamel Debbouze fera son retour sur scène avec son nouveau spectacle « Maintenant ou Jamel ». L’humoriste français viendra faire rire la galerie avec ses vannes qui piquent mais toujours sur un ton bon enfant. N’hésitez pas si vous voulez faire une pause entre deux rouleaux poulet-légumes.

De l’électro et quelques petits noms appelés à devenir grands

La part belle est également faite à la musique électronique cette année. D’une électro minimale à la sauce Bicep (Live) ou plus pop version Kid Francescoli, à la deep-house de Feder, en passant par des sons plus chauds et exotiques à l’image de Fou! (Flexfab & Hook), un joli panel électro se déploiera sous le ciel nyonnais. Sans oublier les DJ’s stars de la scène techno Nina Kraviz et Arnaud Rebotini qui viendront distiller leur son. Avec tout ça, il y aura de quoi danser la moindre.

Photo copyright: © Paléo – Superorganism – Steph Wilson

On plonge dans les plus petits noms, ceux qui n’ont pas encore la chance d’être écrits en gras mais c’est bel et bien parmi ceux-ci que l’on retrouve les artistes les plus intéressants. Les anciens du groupe belge Balthazar se taillent une jolie part du gâteau puisque ce ne sont pas moins de deux de ses membres qui viendront fouler le sol vaudois. Maarten Devoldere alias Warhaus et Jinte Deprez, plus connu sous le pseudonyme de J. Bernardt, raviront les oreilles en quête de mélodies lancinantes mardi et mercredi. À voir. Algiers et sa musique engagée et Superorganism, groupe multi-culturel à l’indie-pop colorée, seront à découvrir le mardi. Toujours mardi, la jolie Charlotte Cardin, talent issu de l’émission La Voix, pendant québécois de The Voice, viendra hypnotiser les festivaliers de sa voix enveloppante. Mercredi, les voix hurlantes d’Isles, groupe punk-rock britannique, vont faire pogoter la plus timide de tes copines sur leur « mother f***** », c’est sûr! Un détour s’impose.

Plus exotique puisque cette année le festival met le cap sur l’Europe du Sud. L’Espagne, l’Italie, le Portugal, la France et la Grèce seront à l’honneur. Une foule d’artistes provenant de ces pays seront à découvrir au Village du Monde avec, pour commencer, l’artiste portugaise Ana Moura et son fado pop et glamour.

Rendez-vous donc sur paleo.ch le mercredi 28 mars dès 12h ou dans les points de vente habituels pour tenter d’obtenir votre laissez-passer.