Search for content, post, videos

No Money Kids, univers noir et blanc pour un équilibre des genres

Vous vous souvenez de Raphael Saadiq et son morceau « 100 Yard Dash » ? Excellente piste, ultra énergique, d’une fluidité géniale, à la sauce Motown, old school à souhait. On en redemandait pour ainsi dire.

Si Raphael Saadiq se fait plutôt discret ces derniers temps, d’autres artistes pointent le bout de leur nez. C’est le cas de No Money Kids, duo électro-blues français formé par Félix Matschulat et JM Pelatan, qui apporte une touche musicale emprunte de la patte du célèbre label et mouvement Motown. Moins énergique et moins coloré que Saadiq, le binôme français chante la mélancolie à l’aide d’une soul entraînante, surtout sur le titre inaugural « Man Down » qui traite du deuil d’un parent parti trop tôt.

Les sonorités rock, le côté soul, le tout mélangé dans de l’électro-blues sonnent comme une conversion des genres et de plusieurs aspirations trouvant leur équilibre à travers la voix cassée et rauque de Félix Matschulat. Leur album « Hear the Silence » agit progressivement. Le charme opère après quelques écoutes et vous voilà pris dans l’étreinte. L’univers noir-blanc dans lequel évolue les deux artistes rappelle ce côté rugueux, cette envie de sobriété. Résultat : un opus réussi et un nouveau clip qui nous promène langoureusement à la force des vagues.