Search for content, post, videos

Nicolas Winding Refn y va aussi de sa liste de films fétiches

À l’image de David Fincher, Nicolas Winding Refn nous fait part de ses coups de coeur cinématographiques. Le Danois, connu pour avoir réalisé Drive ou encore la saga Pusher, maître de la mise en scène stylisée et adepte des films violents, vient de dévoiler sa liste de films fétiches, comme nous le rapporte le site Indiewire.

Alors qu’il se trouve en plein dans la mise en boîte de son nouveau projet, une série intitulée Too Old To Die Young, Refn nous dresse une liste cohérente, avec des surprises – Cloverfield (!) – et peu de classiques. Par exemple, pas de trace d’un Citizen Kane, mais plutôt La Dolce Vita (Fellini) ou Le Grand Chantage avec les grands Tony Curtis et Burt Lancaster. On y retrouve aussi Vidéodrome de David Cronenberg, récit qui s’intéresse au pouvoir des médias.

Le Vagabond de Tokyo (Tokyo Drifter) (1966)
La Bataille d’Alger (The Battle Of Algiers) (1966)
Vampyr (1932)
La Nuit du Chasseur (The Night Of The Hunter) (1955)
Vidéodrome (1983)
Chair pour Frankenstein (Flesh For Frankenstein) (1973)
Le Grand Chantage (Sweet Smell Of Success) (1957)
Ma Vie de Chien (My Life As A Dog) (1985)
La Belle et la Bête (Beauty And The Beast) (1946)
La Marque du Tueur (Branded To Kill) (1967)
Massacre à la Tronçonneuse (Texas Chainsaw Massacre) (1974)
La Dolce Vita (1960)
Cloverfield (2008)
La Planètes des Vampires (Planet of the Vampires) (1965)