Search for content, post, videos

Luna Wedler, nouvelle étoile du cinéma suisse

Une mère suisse et un père allemand. Diplômée en danse contemporaine et une moue façonnée pour le cinéma, voici Luna Wedler. Cette jeune Zürichoise âgée de bientôt 19 ans commence à truster le haut de l’affiche alors qu’elle est encore étudiante à l’European Film Actor School de Zürich. La jeune fille a du talent à revendre et son nom s’exporte de plus en plus hors de nos frontières. La Suissesse présente un curriculum vitae intéressant. Portrait.

Photo copyright : Mathias Bothor

Ses premiers pas sont précoces, à 14 ans, dans Amateur Teens de Niklaus Huber. Bonne pioche puisque le film a raflé le prix du public du Zürich Film Festival, avec en prime une nomination au Prix du Cinéma suisse 2016. Première incartade réussie dans le septième art, mais Wedler ne va pas s’arrêter en si bon chemin. C’est dans Blue My Mind de Lisa Brühlman, un nouveau drame adolescent, que l’actrice campe le rôle de Mia, une jeune de 15 ans, déphasée face à la transformation de son propre corps. Bingo! Un rôle qui lui permet de remporter le Quartz de la meilleure interprétation féminine au Prix du cinéma suisse. L’ascension continue et n’est pas prête de s’arrêter.

Les productions allemandes lui font déjà les yeux doux

Un petit rôle chez Peter Luisi, et puis s’en va du côté de l’Allemagne pour tourner sous les ordres d’Aron Lehman. Dans Das Schönste Mädchen Der Welt, Luna Wedler tient une nouvelle fois l’un des rôles principaux dans cette comédie romantique pour ado. Rien de bien incroyable, certes, mais la jeune Suissesse continue à occuper le haut de l’affiche, et même hors de son pays. Un signe qui ne trompe pas. Car la comédienne poursuit son exportation à l’internationale comme en atteste son rôle dans la série européenne Das Team. Et même sur le front helvétique, Wedler continue son petit bonhomme de chemin puisqu’elle est attendue en octobre dans Der Läufer d’Hannes Baumgartner. En 2019, c’est sous les ordres de Lorenz Merz dans Beast qu’on la retrouvera.

Des projets qui s’accumulent. Luna Wedler a ce visage qu’on n’oublie pas, tantôt rebelle, tantôt charmeuse. Ses nombreuses nominations, comme celle au Shooting Stars lors de la Berlinale 2018 – les dix meilleurs acteurs et actrices européens regroupés -, sont des preuves évidentes que son futur s’annonce radieux devant la caméra. Son jeu fluide et sa détermination perceptible à l’écran en font clairement une actrice de talent, prête à durer dans ce milieu. Wedler n’a pas froid aux yeux et endosse des rôles plutôt complexes pour une fille de son âge. Le futur du cinéma suisse est ce joli visage tout droit venu des bords de la Limmat.