Search for content, post, videos

Liela Moss, la nature comme écrin pour un premier album insaisissable

Photo copyright : via FB – Liela Moss

Avec ses faux airs de Nina Persson alors qu’elle était encore blonde dans The Duke Spirit, groupe de rock alternatif qu’elle a fondé en 2003 avec ses acolytes Luke Ford, Toby Butler et Dan Higgins, Liela Moss nous revient, seule cette fois, avec un album qui vous enveloppera de ses notes, puisant leur force docile dans les éléments naturels. My Name Is Safe In Your Mouth, premier album solo de la chanteuse à paraître le 9 novembre via Bella Union, est un condensé de mélodies aussi inattendues que généreuses. Envolées discrètement annoncées par la voix puissante et vulnérable de l’Anglaise qui semble tour à tour tirer ses inspirations vocales d’une Kate Bush, une Alison Mosshart ou encore une Agnès Obel. Un joli pot-pourri d’influences pour celle qui a prêté sa voix en studio et fait des collaborations live avec, entre autres, Nick Cave, UNKLE, Giorgio Moroder ou Lost Horizons.

Produit dans le petit studio personnel de la chanteuse, dans les plaines rurales du comté de Somerset, l’album reflette on ne peut mieux la façon dont il a été créé. Avec l’aide de son producteur et de son compagnon Toby Butler (qui a co-signé toutes les chansons de l’album), Liela Moss a pris plus d’une année pour réaliser son premier opus, se laissant guider par le rythme que la nature impose, le rythme des saisons, au gré des phénomènes naturels : « Nous avons travaillé à notre propre rythme, en traversant les saisons les unes après les autres. Je regardais la nature changer par la fenêtre tout en chantant. »

Le titre d’ouverture « Memories And Faces », intense, dans lequel la chanteuse se compare à un animal, traduit l’exploration du dévouement. Entre orages et montagnes, bercée de percussions, la nature est un écrin qui accueille les bras grands ouverts la voix majestueuse et douce de la chanteuse dans « Subequal ». Tandis que la ballade délicieuse de « Wild As Fire » s’envole au gré des cordes et des notes subtilement distillées par Liela. « New Leaves » délivre la voix insaisissable de la Britannique à travers un refrain redoutable d’efficacité. Alors que la chanteuse partage cette pénible expérience qu’est une fausse couche tardive, naviguant entre diverses émotions, « Salutation » est sa réponse artistique et pleine d’affection à cette épreuve pénible. Depuis, la chanteuse et Toby Butler sont devenus parents.

De mélodies mûrement réfléchies qui prennent parfois des tournures surprenantes et desquelles la chanteuse dit : « J’ai beaucoup aimé le simple fait de tourner et retourner les sons dans ma bouche pour les nourrir jusqu’à ce que je sente une sorte de nouvelle vie, une énergie ». De la dream pop au chants quasi lyriques ou incantatoires, insondable, complexe et évident à la fois, l’album, relié à la nature comme un bébé à sa mère par le cordon, transmet du plus profond de lui les éléments desquels il est né. Ancré dans la terre, suspendu dans les airs, fait de feu et d’eau à la fois, My Name Is Safe In Your Mouth, nous pousse à nous arrêter un instant pour contempler la nature, les saisons se succéder, un temps figé. Un travail doux et subtil mais si puissant à la fois, intime aussi. Liela Moss impose un beau moment d’introspection, une pause bien méritée, un temps pour vraiment regarder, écouter et ressentir.