Search for content, post, videos

Les années passent et Tahiti 80 reste à la page

Formé dans les années 90 par Xavier Boyer et Pedro Resend, Tahiti 80 s’est révélé dans les années 2000. Un son très pop de retour en 2018, sous la forme d’un album nommé The Sunsh!ne Beat Vol.1.

La comparaison paraît facile, voire trop simpliste. En écoutant Tahiti 80, ça nous rappelle les accords et le rythme de Phoenix. Loin de nous l’idée de les comparer à des sous-Phoenix, mais plutôt de nous attarder sur un premier morceau hyper entraînant, parfaitement mixé – Tony Lash (The Dandy Warhols) en est l’auteur – et produit à merveille. « Let Me Be Your Story » claque, reflète les doux rayons du soleil. Un hymne enjoué et chaleureux. On se sent prêt à se trémousser sur un répertoire porté par un son pop-sixties-rock hyper rythmé.

Sous ses airs de morceau à la chaleur estivale suffocante, « Let Me Be Your Story » n’est pas si superficiel dans sa conception. On sent le côté pointilleux du groupe, prêt à vous rendre accro aux accords entêtants d’une bande qui n’a pas pris une seule ride. Le cocktail musical est corsé comme il faut, comme on l’aime, comme on le chérit. Et à Xavier Boyer de décrire ce nouveau single : « Sans vouloir être ironique, ni donneur de leçons, c’est quand même étrange de voir sur Instagram des choses comme « je fais mes courses dans un concept store et je prends des photos de mugs. » On pense se définir par des détails matériels en oubliant d’autres aspects plus importants. » Laissons Tahiti 80 prendre les commandes de notre story Instagram pour la rendre moins étrange, mais plus chaleureuse.