Search for content, post, videos
Photo copyright: Keegan McGuire

Les 3 morceaux de la semaine #6

Les beaux jours sont de retour et les températures sont à la hausse. Mais il est surtout l’heure de découvrir les trois morceaux qui vont se rajouter à votre playlist. Une sélection aux titres épurés et doux, une mise en bouche idéale en ce début de printemps.

Pour notre single inaugural, notre attention s’est portée sur Tamu Massif. Non, nous ne faisons pas référence au volcan situé dans l’océan Pacifique mais bien à Dave Dixon, musicien au répertoire timide mais aussi doux qu’une caresse. Avec « Iron Lights », le britannique semble faire honneur à son nom de scène : un immense talent immergé qui ne demande qu’à faire surface très prochainement.

Tamu Massif

 

Le second se nomme James Quick. « J’écris des chansons depuis l’âge de 13 ans », explique l’artiste dans sa bio. Du funk à la folk, James, originaire de San Francisco mais basé à la Nouvelle Orléans, réussit à produire une musique profonde, entrainante qui puise sa force dans une folk teintée de riffs empruntés au rock et à la pop. Timbre de voix vulnérable et univers intime, presque personnel, James Quick continue sa percée grâce à « Brushed Down Kilos », un nouveau single qui succède à son premier EP nommé « Leftovers ».

James Quick

 

Enfin, Hazing nous emmène dans les tréfonds d’un espace-temps, tel un plaisir coupable. « What Youth » sonne comme un hymne au bien-être, avec cette petite voix qui vous guide légèrement. Une échappatoire où se mélange textes et synthés, au rythme léger et dansant. Signé sur Happy Valley Records, Hazing transforme l’essai avec « Joy Void », EP qui transpire la liberté et le « feel good ».

Hazing