Search for content, post, videos

Les 3 morceaux de la semaine #14

Enfin!! Il fait beau et chaud! Et avec l’énergie que cette belle météo nous insuffle, les trois morceaux de la semaine vous donneront envie de dégainer votre serviette aux motifs pastèques à l’ombre rafraîchissante d’un arbre bordant un coin d’eau.

À commencer par Hanging Valleys, condensé de musique planante et atmosphérique aux vibrantes envolées. Les londoniens Thom Byles, Mike Phillips et Alexis Meridol hypnotisent avec leur son mélangeant guitares acoustiques et électriques sur des sons pulsant tel un coeur qui bat. Le style musical de ce groupe, nouveau-né dans le paysage artistique alternatif britannique (le groupe a été fondé en 2016), rappelle les airs énigmatiques de ses confrères nordiques. La voix haut perchée et tout en nuances de Thom Byles, elle, fait instantanément penser à Bon Iver. Hanging Valleys a sorti un premier EP cette année regroupant quatre titres dont le planant Coast Days qui est à écouter sans modération.

hangingvalleys.com

 

Le talentueux musicien et producteur américain Nick Hakim est sur le point de sortir son album Green Twins. Intégrant une multitude d’influences différentes, le natif de Washington DC d’origine péruvienne et chilienne et désormais installé à Brooklyn nous trimballe d’un genre musical à l’autre. Soul, blues, jazz, pop, il ne lésine pas. Après deux EP accueillis chaleureusement, Where Will We Go Pt. 1 et Where Will We Go Pt. 2, l’artiste de 26 ans a dévoilé trois titres (dont Roller Skates) de son premier album à paraître le 19 mai sur ATO Records.

nickhakim.com

 

Et puisqu’on aime bien l’indie-folk (vous l’aurez sûrement remarqué…), voici Astronauts, projet solo du londonien Dan Carney et ancien membre de Dark Captain. Après avoir sorti son premier single solo, Skydive, qui a jouit d’un joli succès et qui lui a valu d’être comparé à The Shins entre autres, l’artiste dévoile son premier album, Hollow Ponds, en 2014. En 2016, End Codes, le deuxième album d’Astronauts, voit le jour. Des titres folk joyeux et légers rythmés par la voix claire de Carney à l’image de You Can Turn It Off. Un univers à mi-chemin entre indie-folk et rock où douceur et subtilité règnent en maîtres.

www.facebook.com/Astronauts