Search for content, post, videos

Le retour de Girls In Hawaii

Photo copyright: Olivier Donnet

Après Everest en 2013, les belges de Girls In Hawaii reviennent avec Nocturne, à découvrir le 29 septembre. Et le groupe s’offre le luxe de se donner du temps entre chaque album puisque quatre ans séparent leurs deux derniers opus. Un privilège de nos jours: prendre son temps. Antoine Wielemans et Lionel Vancauwenberghe, les fondateurs du groupe et amis de longue date, ont écrit cet album chacun de leur côté avec pour seul ligne de conduite quelques mots-clés, guidant ainsi leur création. À l’inverse de Everest, dont l’accouchement fut long et douloureux ( le batteur Denis Wielemans est décédé accidentellement en 2010), Nocturne s’est fait « tout seul ». Le groupe dit même de cet album qu’il était le plus facile à écrire et réaliser. Produit par Luuk Cox, Nocturne marque un virage pour les Belges, tant dans sa forme que dans son contenu. On y capte des textes d’adultes assumés laissant derrière eux les questionnements adolescents pour mieux parler du monde environnant ainsi qu’une musique faisant la part belle aux sonorités électroniques. En effet, ce tournant musical, déjà en partie opéré sur Everest, se poursuit donc sur Nocturne et inspire les garçons dans une quête paradoxale de l’émotion véritable à travers les machines: « C’est très étrange mais nous cherchons à nous détacher de l’émotion fabriquée. Paradoxalement, plus on fuit l’émotion, plus on en génère. C’est en tout cas notre conviction ! C’est la grande révolution musicale de ces vingt dernières années. La technologie peut nous élever. C’est très excitant cette idée de créer de l’émotion avec ce qui a priori n’en a pas. »

Premier extrait de ce nouvel album, This Light, où se mêlent piano et guitare intimistes et synthés envoûteurs sur un air répétitif, suivi de Walk, deuxième titre bien moins morose et tout de sons 80’s vêtu. Un savant mélange de rythmes et influences qui présage d’un album plein de nuances et bouillonnant de maturité pour les membres du groupe désormais tous papas.