Search for content, post, videos

La Montagne entre nous : le charisme d’Idris Elba et Kate Winslet ne suffit pas

La tempête gronde, les avions sont cloués sur le tarmac, provoquant le chaos dans le terminal pour les nombreux voyageurs qui transitent par l’Idaho. Parmi eux, Alex Martin (Kate Winslet) et Ben Bass (Idris Elba). L’une journaliste reporter et l’autre neurochirurgien, ils vont s’associer pour trouver un vol de remplacement. Alex trouve la parade et rencontre Walter (Beau Bridges), un ancien pilote qui a servi au Vietnam, et son fidèle avion Piper. À bord de l’appareil, alors qu’ils survolent les mont enneigés, Walter est victime d’un AVC et perd le contrôle de l’avion qui s’écrase brutalement contre les montagnes.

Au réveil, les forces en présence sont amoindries. Alex a une grosse plaie ouverte à la jambe – pas certain du diagnostique, à vrai dire -, Ben s’en sort avec des côtes fêlées, Walter est mort et, au contraire de son maître, le chien de Walter s’en est tiré. Un nouveau trio qui doit affronter le froid, les pentes enneigées et l’univers hostile de la montagne. Aucun plan de vol déposé et des secours qui ne viendront jamais. Alex en est réduite à rester dans l’épave de l’avion. Ben tente de trouver un moyen de se sortir de là mais rien de concret. Les trois rescapés décident de quitter les débris et de partir à l’aventure après trois jours à attendre de l’aide qui ne viendra jamais.

De la survie à la rom-com

La Montagne entre nous part sur des bases de film d’aventure scabreux, un combat périlleux et traite rapidement de la connexion humaine avant de verser dans une romance un poil mielleuse. Devant l’adversité, les deux individus s’appréhendent, se parlent, se jaugent avant de véritablement s’ouvrir l’un à l’autre. Deux étrangers qui vont, contre leur gré, se découvrir pour enfin s’aimer. Voilà dans les grandes lignes le véritable propos du récit. N’allez pas chercher plus loin.

Photo Copyright : Twentieth Century Fox France

Inutile de se poser la question pourquoi sont-ils si propres après des semaines dans les montagnes sans se laver? Comment se fait-il que le chien soit aussi bien en chair avec si peu de nourriture, tout comme nos deux protagonistes? Non, évitez de vous tracasser avec la logique, les enjeux se trouvent avant tout à propos de la relation qui va s’installer entre Alex et Ben : mettre sa propre vie entre les mains d’une personne qu’on ne connaît ni d’Eve ni d’Adam. Voilà ce que suggère La Montagne entre nous dans sa forme générale. Une telle épreuve engendre des traumatismes et une vision radicalement différente de la vie. Être passé si proche de la mort vous change à jamais. Hany Abu-Assad (Paradise Now, Omar) médite sur la question sans réellement se plonger pleinement dans l’essence du récit. À force de  vouloir sublimer les magnifiques paysages montagneux, Abu-Assad balbutie la force du scénario original, tiré du roman de Charles Martin, pour recentrer le film sur une romance superflue.

Winslet et Elba, un duo charismatique

Dans les bons points il y a le casting. Idris Elba, toujours aussi charismatique et précis dans son jeu, donne la réplique à une Kate Winslet toujours aussi irréprochable. Deux acteurs qui se complètent parfaitement. Une alchimie au début hésitante, avant de prendre une véritable ampleur et de peser sur le métrage.

Mais après les bonnes intentions, le propos très humain se perd dans les décisions finales que prend Abu-Assad. Les ambitions et les enjeux sont enterrés par une fin clinquante, calibrée pour ravir les plus fervents défenseurs des rom-com dégoulinantes. Détruire le véritable sens du film, voire du bouquin de Charles Martin, nous laisse dubitatifs. Une montagne de mièvreries entre nous, devrait-on dire. Un final râté qui porte préjudice à une oeuvre jusque-là, encore acceptable.

Casting : Kate Winslet, Idris Elba, Beau Bridges, Dermot Mulroney

Fiche technique : Réalisé par : Hany Abu-Assad / Date de sortie : 8 novembre 2017 / Durée : 103 min / Genre : Drame, Aventure / Scénario : J. Mills Goodloe, Chris Weitz, Charles Martin / Photographie : Mandy Walker / Musique : Ramin Djawadi / Distributeur suisse : Fox-Warner