Search for content, post, videos

La mécanique hypnotique d’Animeitid s’envole vers d’autres cieux

Du noir et blanc pour une trip-hop épurée. Quatre individus, quatre personnalités sous la bannière Animeitid. Nom mystique, un clip aux relents d’apocalypse. Si vous cherchez du psychédélique stylisé, agrémenté de synthétiseurs planants, la formation française vous comblera grâce à leur titre « Kalimba », genre de morceau hypnotique aux sonorités insaisissables. Hormis « Kalimba », le groupe français développe avec « Ocarinade », leur meilleur morceau à ce jour, une sorte d’alternative avec des sons exotiques mélangés à de l’électro aussi douce que de la soie. L’alliage est excellent, la piste explore des sons qui rappellent dans une moindre mesure Moby, avec de jolies envolées cadrées par une boucle de piano.

Photo copyright : via Attitude-net.com

Voyage expérimental

Si le clip de « Kalimba » évoque la métamorphose, un passage vers l’ailleurs, Animeitid a le mérite de nous offrir une expérience musicale, un voyage qui éveille nos sens mélodiques. Les voix d’Ophélie et Évangéline se faufilent entre des productions audacieuses. De l’audace, on la retrouve dans « Ride », comme un surplus d’énergie désordonné qui trouve un fil conducteur au fur et à mesure de l’écoute. Un univers spécial, qui sort du lot grâce à son originalité.