Search for content, post, videos

La La Land: bien plus qu’une simple comédie musicale

La La Land est un doux mélange d’amour, de musique et de rêverie. Là où se rencontrent deux âmes semblables qui vont s’aimer puis se manquer. Une romance profonde, belle et triste qui traverse les paysages presque imaginaires d’un Los Angeles plongé dans une ruée d’étoiles scintillantes, aussi brillantes que les deux âmes qui font vivre cette histoire d’amour.

Entre les fêtes, les auditions et les instruments, Mia (Emma Stone) et Seb (Ryan Gosling) se croisent, comme leurs rêves. L’une souhaite percer dans le cinéma. L’autre est un amoureux du jazz, il souhaite redorer le blason d’un style musical en perte de vitesse. Deux destins qui s’entremêlent et se lient pour laisser place à la joie et à la frustration. Savant mélange d’amertume qui s’amplifie plus Damien Chazelle pose les jalons d’un film aussi lumineux que tendre.

Des choix qui séparent deux êtres

Damien Chazelle nous avait habitué au récit puissant, hystérique avec l’excellent Whiplash. Avec La La Land, c’est un genre de mélange, voire de contentieux, entre la dure réalité du divertissement, de l’acharnement de ces artistes à rester passionnés malgré les difficultés de cette industrie et les rêves qui trônent dans les têtes de ces intermittents du spectacle. L’exemple de Seb est le plus flagrant: refusant de laisser tomber le jazz, une

Photo copyright: SND

musique qui l’anime depuis sa plus tendre enfance, il accepte de « vendre son âme au diable » pour pouvoir réaliser, un jour, son rêve d’ouvrir son club de jazz. Il signe avec Keith (John Legend) pour se lancer dans une carrière musicale couronnée de succès. Le hic: il ne s’épanouit pas et voit son couple flancher petit à petit. Les mauvais choix s’accumulent et provoquent le vrai chamboulement de La La Land: la séparation de deux êtres inséparables.

Car de l’autre côté, nous retrouvons Mia. Entre elle et Seb, c’est le coup de foudre. Deux artistes authentiques que le destin semble lier à jamais. L’euphorie prédomine quand Mia rencontre le pianiste mais la barrière entre la joie et la tristesse est infime. Elle-même sent que sa carrière lui file entre les mains, comme sa relation amoureuse. Les rêves de deux personnages se déconstruisent, comme si l’un et l’autre perdaient leur bouée et dérivaient vers d’autres rives.

De « La Fureur de vivre » au chagrin

Bien plus qu’une comédie musicale, La La Land donne à nouveau l’occasion à Stone et Gosling de démontrer cette alchimie géniale qui règne entre eux. Des pas de danse et quelques morceaux plus tard, le charisme du couple saute aux yeux et sublime l’aspect « vintage » du récit, le rendant rétro tout en sachant pertinemment que l’histoire se passe à notre époque. Damien Chazelle constitue une partition presque intemporelle qui puise et use de clins d’oeil de l’âge d’or de la comédie musicale. Du reste, le cinéaste de 35 ans profite de placer « La Fureur de vivre », avec le grand James Dean, pour nous emporter vers d’autres cieux grâce à une scène, dans le célèbre observatoire Griffith, où les deux tourtereaux grimpent jusqu’aux étoiles.

Plein de délicatesse et rêveur, le métrage est un bijou de mise en scène, une envolée musicale, un instant de fragilité où plusieurs sentiments se succèdent. Baigné dans une couleur rosée, La La Land aurait pu être une étoile filante. Au lieu de ça, nous sommes spectateurs d’un amour perdu, où deux êtres faits l’un pour l’autre se ratent, se passent à côté. Du sourire en coin au sourire jusqu’aux oreilles, l’oeuvre de Chazelle est une réussite sur bien des aspects. Une continuité du stratosphérique Whiplash, car avec sa nouvelle création, il frôle de très près la perfection. Un délice!

Casting: Emma Stone, Ryan Gosling, J.K Simmons, John Legend, Finn Wittrock, Rosemarie DeWitt, Callie Hernandez, Sonoya Mizuno

Fiche technique: Réalisé par: Damien Chazelle / Date de sortie: 25 janvier 2017 / Durée: 2h05min /Genre: Comédie musicale, Romance / Pays: USA / Scénario: Damien Chazelle / Musique: Justin Hurwitz / Photographie: Linus Sandgren / Distributeur suisse: Ascot Elite