Search for content, post, videos

Júníus Meyvant: une folk-soul qui venait du froid

Il est de ces albums qui vous entraînent loin, très loin même puisqu’il faut aller chercher ses origines dans les Vestmann Islands, un archipel d’Islande quasiment inhabité. C’est là que Júníus Meyvant, de son vrai nom Unnar Gísli Sigurmundsson, est né. Au milieu de l’Atlantique, entouré de falaises et grands espaces caractéristiques de L’Islande, Júníus passait sont temps à skater et peindre. Vers 20 ans, il tomba sur une vieille guitare chez ses parents et ne s’arrêta plus jamais de jouer et d’écrire des chansons.

Photo Copyright: Sigridur Unnur Ludviksdottir

Photo Copyright: Sigridur Unnur Ludviksdottir

Júníus jongle avec une délicieuse pop-folk et une soul teintée de cuivres et cordes harmonieusement assemblés. Un savant mélange de sons d’avant et de maintenant, entraînants par moments à l’image de « Mighty Backbone », espiègles aussi comme « Signals » et plus mélancoliques parfois avec « Gold Laces ». Un groove intact à chaque morceau, un timbre mélodieux, un brin éraillé si l’on tend l’oreille. Pas une des pistes de l’excellent premier album « Floating Harmonies » ne déçoit. Nous sommes embarqués, cap sur le nord.

Décidément, cette île a quelque chose de particulier, ce truc inexplicable et extraordinaire qui la rend unique. Et ce n’est pas la liste interminable de sublimes artistes venant de ce coin du globe qui me contredira. Prenez une minute, asseyez-vous un verre à la main, appuyez sur play et écoutez… Vous ne serez pas déçus.  Et si le voyage vous a plu, Júníus Meyvant se produira au Romandie à Lausanne le 14 février 2017. Un rendez-vous à ne pas manquer.

juniusmeyvant.com