Search for content, post, videos

Impetus Festival : les petits plats dans les grands

2 pays, 8 éditions, 8 jours, 33 groupes, 11 lieux, 10 concert, 2 expos, 1 projection. En quelques chiffres, voilà ce qui vous attend à l’Impetus, festival transfrontalier. Entre Le Romandie, Les Docks, Le Bourg et La Datcha, la manifestation pose ses valises dans les haut-lieux culturels de Lausanne.

Le premier lieu investi sera le Romandie. Le 27 avril, Bongzila, Inter Arma et Hangman’s Chair se succéderont sur la scène du « Romi », alors qu’aux Docks, le vernissage de « She’s Lost Control » lancera les hostilités d’une exposition qui durera jusqu’au 8 mai. Le 28, Le Bourg sera au centre de l’attention puisque Raime, Kuro et Matt Jencik se produiront pour une soirée qualifiée « d’impétueuse et avant-gardiste » par ses organisateurs. Trois formations aux profils étonnants, où le côté expérimental prendra toute son importance. Enfin, le 29 avril, Les Docks prendront des accents norvégiens pour la venue de Ulver et Enslaved. Phénomène du black métal mondial, Ulver use d’ambiances orchestrales sombres et lumineuses. Enslaved amènera une grinta scénique qualifée d’épique.

Un rendez-vous métal, comme il en existe peu en Suisse. Le festival Impetus labellisé Lausanne s’affirme comme une date « divergente » de la musique, n’hésitant pas à parler d’un festival « laboratoire », où de nombreux partenaires s’unissent pour mettre sur pied un croisement de plusieurs genres tels que le métal, la musique expérimentale ou l’art contemporain. De plus, le pass 3 jours (CHF 69.-) reste tout à fait abordable. L’Impetus Festival vous attend les bras grands ouverts dès le 27 avril.

Impetus Festival Lausanne