Search for content, post, videos

Han Solo, Lara Croft, Wonder Woman : les coulisses et indiscrétions des choix de casting

Alors que le prochain Han Solo (2018) fait couler beaucoup d’encre à cause du changement de réalisateur – Ron Howard à la place de Phil Lord et Chris Miller -, les chaises musicales ont aussi eu lieu pour décider qui campera le jeune Han Solo. Un nouvel épisode centré sur le personnage légendaire de la saga Star Wars, interprété par Harrison Ford à la base, a longtemps été un sujet de conversation pour les cinéphiles. Qui pour interpréter le pilote légendaire de l’univers Star Wars dans sa jeunesse ?

Outre Han Solo, de nombreux films à gros budgets ont opéré un gros ratissage pour trouver l’actrice ou l’acteur « parfait » qui pourrait s’imprégner du rôle principal. Entre les longs doutes pour Wonder Woman ou le retour de Tomb Raider, les directeurs et directrices de casting n’ont pas chômé. Petit récapitulatif des dernières rumeurs.

Rey (Star Wars : The Force Awakens)

Daisy Ridley. Photo copyright: Disney / Lucas Film

Le grand retour de Star Wars sous l’ère Disney fut rythmé par une longue recherche pour trouver la femme qui représenterait Rey. Nouveau personnage central de la saga, Rey était le chemin tout tracé vers la gloire instantanée et par conséquent un rôle très convoité. J.J. Abrams s’est, dans un premier temps, intéressé à Saoirse Ronan (Brooklyn), Elizabeth Olsen ou encore Shailene Woodley, qui ont toutes été auditionnées. Ces trois jeunes femmes incarnent cette nouvelle génération d’actrices déjà bien ancrées dans le cinéma actuel. Mais Abrams, le nouveau manitou de la machine Star Wars, souhaitait un nouveau visage, un visage peu connu. C’est après cinq auditions que Daisy Ridley décroche la timbale et devient Rey.

Wonder Woman

Alors que le film cartonne dans le monde, DC a mis du temps avant de jeter son dévolu sur Gal Gadot. Les appels de nombreuses stars n’ont pas manqué. Sandra Bullock avait exprimé son envie de se glisser dans l’armure de la puissante Diana alias Wonder Woman. Mais elle n’est pas la seule puisque Christina Hendricks (Mad Men), Olga Kurylenko et Katie Holmes ont été pressenties pour endosser le rôle. Les directeurs de casting n’ont alors pas hésité à mettre des règles obligatoires pour avoir une moindre chance de devenir Wonder Woman : grande, brune, exotique et sportive, comme le signifie Variety dans l’un de ses articles. Une aubaine pour Gal Gadot qui, après le mini scandale à propos de son service militaire en Israël, remplissait les critères.

Lara Croft (Tomb Raider)

Alicia Vikander. Photo copyright: Graham Bortholomew

Il y a près de 16 ans, nous découvrions une Angelina Jolie ultra badass dans le peu mémorable Lara Croft : Tomb Raider. Un autre volet de la saga débarque en 2003 sous l’appellation de Lara Croft : Tomb Raider, le berceau de la vie. Mais en 2018, il est l’heure de goûter au reboot de l’archéologue sportive. Et là aussi, les rumeurs sur l’actrice principale ont fleuri de toutes parts. Cette fois-ci, « c’est une Lara Croft version jeune, qui n’a pas encore trouvé sa place », d’après les dires de Roar Uthaug, le réalisateur, au mois de mars dans GQ. 

Et pour devenir Lara Croft, une liste d’actrices longue comme le bras s’est ajoutée au casting. Une nouvelle fois, Saoirse Ronan était dans les petits papiers des studios, mais encore chou blanc pour l’actrice irlando-américaine. Emilia Clarke – la populaire Daenerys Targaryen dans Game of Thrones – qui est apparue sur les tabelles, ou encore Daisy Ridley qui fut à deux doigts d’endosser le costume de l’aventurière. Du reste, force est de constater que la surprise est assez grande à l’annonce de celle qui va devenir la Lara Croft version jeune : Alicia Vikander. La sublime suédoise est plutôt cantonnée au cinéma dit d’auteur, hormis ses quelques rôles dans Jason Bourne ou Agents très spéciaux : Code UNCLE. En tout cas, les premières photos de Vikander démontrent que le cinéma d’action ne l’ennuie pas.

Han Solo (spin-off Star Wars 2018)



Alden Ehrenreich. Photo copyright: Rich Fury/Invision/AP

Le Hollywood Reporter rapporte que plus de 2’500 acteurs ont tenté leur chance. Le très talentueux Miles Teller (Whiplash) fut l’une des grosses cotes pour emboîter le pas à Harrison Ford. Ansel Egort (Nos étoiles contraires), Taron Egerton (Kingsman), Jack Reynor (Macbeth), Emory Cohen (Brooklyn) sont apparus comme de sérieux prétendants. Mais la shortlist a sorti un autre nom, aussi inattendu au vu des précédents noms cités : Alden Ehrenreich (Ave, César!) est l’heureux élu de cette « chasse à l’homme » de grande envergure. Dorénavant sous les ordres de Ron Howard, le film est attendu pour le 23 mai 2018.