Search for content, post, videos

Grand Blanc s’inspire de Romain Gary pour évoquer Belleville et ses racines parisiennes

Après une petite incartade lausannoise au Romandie – d’ailleurs, nous avions profité de les rencontrer -, Grand Blanc continue son petit bonhomme de chemin. Après « Ailleurs », single un peu patraque, inconsistant, mais intéressant dans sa texture musicale et ses tonalités timides conférant une légèreté bienvenue, le second nous prend à contre-pied. Plus brut, plus jovial !

Si Grand Blanc continue sa tournée avec Indochine entre avril et mai, le groupe français originaire de Metz trouve le temps de nous faire patienter avant un nouvel album avec leur nouveau single « Belleville ». Diamétralement opposé au morceau précédent, celui-ci trouve une vraie énergie, aux allants pop et rock garage-psyché, comme à la bonne vieille époque. Une époque que les membres revisitent grâce à une inspiration venue de Romain Gary et son roman « La vie devant soi ».

Les paroles symbolisent le « vivre ensemble » à la française. Le quartier Belleville est le point de ralliement, la terre d’accueil de la formation française. Une ode à la communion où l’amour résonne, où les skateurs rident le bitume des rues du quartier Belleville, sous l’oeil et la caméra de Ludovic Azémar.