Search for content, post, videos

Encore inconnue du grand public, Mackenzie Davis est l’une des actrices les plus douées de sa génération

Ses grands yeux bleus et son allure élancée accrochent rapidement votre regard. Actrice canadienne originaire de Vancouver, diplômée en littérature anglaise, Mackenzie Davis est en train de se forger une carrière des plus intéressantes. Et en ce moment , la jeune femme brille sous les ordres de Jason Reitman, dans Tully.

Aperçue dans Breathe In de Drake Doremus ou encore Seul sur Mars, son premier vrai fait d’arme est son rôle dans la grosse production Blade Runner 2049, sous les ordres de son compatriote Denis Villeneuve. Côté télévision, elle apparaît dans Black Mirror l’espace d’un épisode, mais c’est avant tout son rôle dans la très bonne série labellisée AMC, Halt and Catch Fire, qu’elle démontre toute l’étendue de son talent, en restant toujours un peu dans l’ombre.

Jason Reitman pour la mettre un peu plus en lumière

Sa beauté solaire et son charme sont mis à contribution dans Tully. Jason Reitman l’a choisie pour épauler Charlize Theron. Dans le LA Times, le cinéaste canadien avoue l’avoir découverte dans Breathe In. Et il ne s’est pas trompé. Mackenzie Davis amène une vraie profondeur. Une réelle alchimie se développe entre elle et Theron et le récit s’intensifie au fil des échanges, des discussions. Grâce à son jeu tout en décontraction, elle insuffle une superbe authenticité à l’histoire. La clé du récit, tout simplement. Elément détonateur d’un film qui s’ouvre de manière timide et qui, grâce à l’arrivée de Davis, parvient à s’extérioriser.

Photo copyright : Jay L. Clendenin / Los Angeles Times

Ses apparitions sont souvent excellentes et son sens du jeu aiguisé lui permet de faire la différence. Dans Tully, son rôle de nounou de nuit sonne comme le virage d’une grande carrière, l’avènement d’une jeune femme méconnue du grand public. Et ce personnage reflète son parcours : encore dans l’ombre, mais intelligemment construit.

Un reboot de Terminator et un drame horrifique

Toujours un pied dans le cinéma à gros budget et dans les productions indépendantes, Davis sera à l’affiche de The Turning, dont elle vient de terminer le tournage. Dans une adaptation de The Turn of the Screw d’Henry James réalisé par Floria Sigismondi, plus active dans la réalisation de clip, Davis fait équipe avec Finn Wolfhard (Stranger Things) et Brooklynn Prince (The Florida Project). La Canadienne sera également à l’affiche du reboot de Terminator réalisé par Tim Miller. Cette dernière n’hésite pas à prendre part à des blockbusters, ceux qui lui permettent de pouvoir faire ensuite des films plus petits, ceux qui l’intéressent vraiment. La tête bien sur les épaules, Mackenzie Davis est assurément l’une des actrices les plus douées de sa génération grâce à son jeu authentique et envoûtant. Son rôle dans Tully en est la parfaite illustration, un talent qui éclôt sans faire de bruit, sans faire de vague, comme on les aime.