Search for content, post, videos

Coup de coeur : la fine scène musicale toulousaine représentée par Mehari

Photo copyright: Nicolas Alleguede

Le talent de la scène indie-pop-électro française n’est plus à démontrer. À l’image de M83, le sud de la France a de quoi faire pâlir la scène dream-pop internationale. C’était encore sans compter avec Mehari, groupe formé de Matthieu Hernandez (claviers et voix), Pierre-Henri Izambert (guitares, claviers et basse), Denis Degioanni (batterie). Issue de la scène musicale toulousaine en pleine effervescence, la formation vient de sortir son deuxième EP original, All This Time. Après un premier EP, Red Moon, sorti en 2013, les garçons ont tapé dans l’oeil de Is Tropical, groupe anglais produit par le leader des Klaxons. À la suite de quoi, les frenchies ont remixé un de leurs titres, Lover’s cave, sorti sur le label Kitsuné et qui connaîtra un retentissement international.

Aujourd’hui, ils sont de retour avec nouvel EP et un deuxième titre, Long Way Home, qui allie sons vintage et effets électro avec subtilité. D’une voix survolant les guitares métronomiques et claviers minimalistes aux riffs hyper enivrants, les trois morceaux de Mehari mélangent les influences de groupes tels que Moroder, Pink Floyd ou encore Air. À la fois planante et quasi céleste, la virée atmosphérique que nous offre les Toulousains gravite entre la Terre et les astres d’une autre dimension, entre le noir obscur des ténèbres et le blanc transparent d’une luminosité aveuglante. Un EP qui vaut clairement le détour.

Pour accompagner ce nouveau titre, un clip interactif  à été réalisé en collaboration avec Ante Bellum Films et est à visionner ici. Retraçant l’histoire d’un homme revenu sur Terre et marchant sur la planète qui jadis fut la sienne, le clip vous laissera un contrôle total: « Every choices you make will have consequences ». À vous de jouer!

www.facebook.com/wearemehari/