Search for content, post, videos

Celle que vous croyez : Une idylle irréelle

Claire, 50 ans, est divorcée, mère de deux enfants. Elle tombe sous le charme de Ludo, un homme bien plus jeune qu’elle, avant de se faire larguer comme une mal-propre. Se sentant humiliée, elle décide de prendre l’identité de Clara, 24 ans, travaillant dans la mode. Une jeune fille imaginée de toutes pièces sur Facebook, derrière laquelle Claire va confondre vie réelle et virtuelle. Mais il n’est plus question de Ludo. C’est par l’intermédiaire d’Alex que l’enseignante universitaire va un temps épier son ex-amant, avant de tomber amoureuse de son interlocuteur direct.

Se faire jeter encore une fois, après l’avoir été par son mari. Sur le déclin, la peur de vieillir, Claire voit dans les réseaux sociaux un « naufrage » et un « radeau ». Mais c’est avant tout de l’excitation qu’elle ressent quand elle débute cette relation passionnée, dans ce flot virtuel de mots d’amours et de sentiments irréels. Dédoublement de personnalité et mensonge au quotidien, le personnage mis en scène par Safy Nebbou, dans la lignée de L’Empreinte de l’ange (2008) et tiré du roman de Camille Laurens, suit plusieurs voies et vit une seconde jeunesse à travers ce flirt virtuel. Claire révèle ses fractures, elle aussi soigneusement épiée par sa thérapeute (Nicole Garcia), presque incrédule face aux agissements de sa patiente.

« Thriller amoureux aux accents romanesques »

Elle en oublie tout : sa famille, son job, le respect… Claire perd totalement le contrôle, suit sa « proie » sans la toucher, elle la guette, la renifle. Une vraie chasse. Elle se sent elle-même seulement quand un écran d’ordinateur ou de téléphone les sépare. Elle n’hésite pas à lui parler de vive voix pour rendre le flirt encore plus excitant. Passion grandissante, Claire revit, emploie le langage des jeunes, resplendit grâce à une relation amoureuse qui ne lui appartient pas. Un amour par procuration. Là, tout est la complexité joliment disséquée par Nebbou : un suspense amoureux, une sensation de malaise vous traverse. Vous êtes happé par le petit manège dangereux. À quand la fin de cette supercherie ? Quand va-t-elle se brûler les doigts ?

Photo copyright : Diaphana Distribution

Thriller amoureux aux accents romanesques, Celle que vous croyez dessine les contours d’une femme terrifiée par l’abandon, pétrifiée par le temps qui passe, vivante quand la jeunesse l’effleure. Une équation qui possède différents facteurs, entre crise de la cinquantaine et abus de confiance, avec en toile de fond le spectre des réseaux sociaux. Facebook, la grande faucheuse d’espoirs amoureux. Et Claire en grande maîtresse de requiem sentimental. L’excellente Juliette Binoche réussit à nous convaincre avec son personnage enlisé dans une mythomanie, face à un François Civil plus à son affaire que dans Le Chant du loup, amoureux naïf qu’il est, sous les ordres de Safy Nebbou.

L’identité au centre des débats et une fin tragique à l’horizon, Celle que vous croyez s’articule habilement et explore les tribulations d’une femme désorientée, intensifié par les mélodies douces et grinçantes d’Ibrahim Maalouf. Safy Nebbou vise juste. Juliette Binoche brille de mille feux.

 

Casting : Juliette Binoche, François Civil, Nicole Garcia, Marie-Ange Casta, Guillaume Gouix, Charles Berling

Fiche technique : Réalisé par : Safy Nebbou / Date de sortie : 6 mars 2019 / Durée : 101 min / Scénario : Safy Nebbou, Julie Peyr, Camille Laurens / Photographie : Gilles Porte / Musique : Ibrahim Maalouf / Distributeur suisse : Agora Films