Search for content, post, videos

Category

MUSIQUE

417 Views
MJF 2018 | Jack White est comme éternel

Il y a de ces artistes à qui on pardonne tout, à qui on excuse des petits caprices juste parce que leur talent est si singulier qu’on ne peut s’en passer. Jack White est un de ceux-là. Alors que le Stravinski commence à se remplir, le staff du Montreux Jazz…

1128 Views
Mattiel l’indomptable

Elle trône fièrement debout sur un cheval blanc, cheveux au vent. Mattiel (prononcez « Maa-til »), la nouvelle enfant chérie du rock US éprise d’americana, semble indomptable sur la pochette de son premier album éponyme « Mattiel ». Inclassable aussi tant cet opus fait se rejoindre sur un bout de terrain poussiéreux des genres…

645 Views
MJF 2018 | Tamino illumine le Lab de son spleen

Tout de noir vêtu, sobre, dégaine nonchalante, Tamino est l’une des excellentes découvertes de l’année et par conséquent, furieusement attendu par le public montreusien. Il chante la mélancolie de sa voix suave qui coule au gré des notes lascives. Son timbre de voix sublime, sa justesse et sa précision sont…

322 Views
MJF 2018 | De Paris à Beyrouth en passant par l’Alaska

20h00 et quelques minutes passées, L’Impératrice déclare cette soirée du 4 juillet ouverte dans un Lab quelque peu clairsemé, loin d’avoir fait salle comble. Mais la bonne humeur est de mise et le groupe français fondé en 2012 se charge du reste avec sa pop-électro flottante, voire orchestrale, ultra énergique…

224 Views
MJF 2018 | Intemporalité et spontanéité ont régné en maîtres grâce à Massive Attack et Young Fathers

Dans le marathon du Montreux Jazz, l’étape du 2 juillet était marquée par la venue des Britanniques de Massive Attack. Attendus de pied ferme à l’Auditorium Stravinski, ils étaient précédés de leurs collègues écossais de Young Fathers. Une soirée pleine de promesses, mixant intemporalité et fougue imprévisible. Et les promesses…

239 Views
MJF 2018 | La Terre a tremblé sous les pas d’Odesza

Il était difficile de trouver un coin au frais en cette soirée du 1er juillet, sur les rives du Léman. Et la température n’était pas prête de redescendre car, après la prestation du groupe français de The Blaze, était attendu au Lab, le duo électro-pop le plus tendance du moment…