Search for content, post, videos

Billy Raffoul, une voix dont on tombe instantanément amoureux

Nom inconnu au bataillon. Aucune date en Suisse de prévue, mais un talent qui en ferait pâlir plus d’un. Il est l’heure de vous présenter Billy Raffoul, âgé de 22 ans et comparé, excusez-moi du peu, à Neil Young et Jeff Buckley. Le chanteur à la longue chevelure place la barre comme il faut.

Son premier single est arrivé sans prévenir, sans crier gare, comme nous l’aimons. Intitulé Driver, ce premier extrait démontre tout le coffre du personnage, qui n’hésite pas à qualifier son son comme un « rock’n roll haché à l’image de Jeff Buckley, Neil Young et Joe Cocker ». Les inspirations sont là. Mais l’artiste tout droit venu de Leamington, en Ontario, possède ce timbre qui vous agrippe à la première écoute grâce à cette voix cassée et grave. Pas besoin de plusieurs écoutes, c’est le coup de coeur instantané comme il en existe très peu ces temps-ci.

Exit le Canada, place à Nashville et Los Angeles

Dorénavant, Billy Raffoul vit entre Nashville et Los Angeles. Issu d’une famille d’artistes – un père musicien et une mère écrivaine -, le canadien vit et respire la musique. Très marqué par le passé de musicien du paternel, il en parle comme son premier modèle et enchaîne en expliquant que les Beatles étaient comme « Jésus à la maison ».

Si Driver est une entrée en matière sublime, les attentes sont désormais élevées quand le nom de Billy Raffoul est évoqué. Le jeune homme s’affaire à travailler ardemment l’une de ses prochaines interprétations. Une seconde piste est prête à sortir dans les mois à venir, I’m Not Saint, d’après ses dires. Un second morceau qui devrait laisser la place à un prochain opus, qu’il prépare avec minutie avec d’autres compositeurs. Le garçon prend son temps, mais est impatient de jouer en live. Son souhait de se développer sur la scène et pas que dans les studios ne fait que décupler notre sentiment (très) positif à son égard. Une soif qui se ressent dans son premier single, tout comme la fraîcheur qu’il insuffle à sa musique. Un futur grand sur le point d’éclore ? L’album nous en dira davantage.

billyraffoul.com