Search for content, post, videos

6 Balloons : une addiction dévastatrice

Promener son frère toxicomane à travers Los Angeles à la recherche d’un centre de désintoxication, voilà le pitch de 6 Balloons. Une percée chronométrée, un road movie à la recherche d’une prise, d’une seringue pour combler le manque qui courbe Seth dans la voiture de sa soeur, alors que la fille de ce dernier, Ella – jouée par deux jumelles, Charlotte et Madeline Carel – est dans son siège à l’arrière, sans broncher.

Katie (Abbi Jacobson) file récupérer le gâteau et par la même occasion son frère. Une fête surprise se prépare pour l’anniversaire de Jack, le conjoint de Katie. En parallèle de la fête, où les invités célèbrent sans discontinuer, Katie s’occupe de son frangin à la dérive, totalement addict à l’héroïne. Une petite voix répète des chapitres – 10 pour être précis – et sonne comme une conscience. Une petite voix qui rappelle à la jeune femme proche du gouffre de garder la tête hors de l’eau, d’éviter de chavirer et de penser à (un peu) à elle.

Voir la rouille avant de sombrer

Cette petite voix qui sommeille en Katie. Les nombreux appels et messages. La voix insistante du GPS. Sa journée devait être placée sous le signe de la fête, mais il en sera tout autrement. À sillonner Los Angeles la nuit. Des décisions prises à la hâte, à courir entre deux centres, une zone malfamée pour récupérer une dose et une pharmacie pour acheter des seringues, Katie s’essouffle à contenter Seth. Le profond égoïsme du jeune homme et son immaturité le rend irritant, mais il a ses bons côtés, des moments où son charme opère. Il est le seul qui réussisse à faire sortir chez sa soeur une joie enfouie. Elle qui est si désinvolte, presque triste.

Photo copyright : Netflix

L’impact du frère drogué sur une soeur désorientée est montré sobrement. Rapidement, la voiture conforte cette impression métaphorique de la barque qui prend l’eau de toutes parts. Katie est le matelot qui se démène pour le garder à flot, alors que Seth se laisse couler sans opposer la moindre résistance. « Apercevoir la rouille, apparaître sans prêter attention va sans doute vous faire sombrer ». De nombreuses petites paroles résonnent comme un avertissement. Tout au long des 75 minutes, Marja-Lewis Ryan, scénariste et réalisatrice, transmet une vraie leçon de vie. Seth est la force du mal qui subsisten et qui attire sa soeur dans un dilemme qu’elle n’ose pas s’avouer. Des évidences qu’elle ne voit pas, son affection l’aveugle et l’entraîne dans des sentiers obscurs, juste par amour.

Un Dave Franco excellent et une Abbi Jacobson d’une étonnante justesse, 6 Balloons est aussi charmant que dramatique. L’histoire, malgré son format très court, explore méticuleusement les paliers que va franchir Katie. Un récit qui peut basculer d’un côté comme de l’autre, jusqu’à la décision fatidique. Marja-Lewis Ryan, grâce à son réalisme, nous touche en plein coeur.



Casting : Abbi Jacobson, Dave Franco, Tim Matheson, Jane Kaczmarek, Charlotte et Madeline Carel

Fiche technique : Réalisé par : Marja-Lewis Ryan / Date de sortie : 6 avril / Durée : 75 min / Scénario : Marja-Lewis Ryan / Photographie : Polly Morgan / Musique : Heather McIntosh / Distributeur : Netflix