Search for content, post, videos

5 morceaux pour passer une bonne semaine

Les débuts de semaine sont traîtres, mais la pilule passe mieux quand vos oreilles sont comblées par de douces et belles mélodies. Des artistes aux univers différents, des sons perchés et sortis tout droit d’un autre temps. Talent et créativité, c’est un peu le credo de Jazzboy, l’inclassable, le musicien pop français le plus halluciné en activité. Après « Harlem », petite pépite survitaminée et dopée à l’acide, Jules Cassignol de son vrai nom, s’amuse à utiliser la musique comme un terrain de jeu illimité. On le dit radical et obsédé par l’idée d’un art total. « J’ai été témoin d’une scène de mort douce et magnifique la lente agonie de Jazzboy.. », lit-on dans sur un écran de portable. Avec « Jesus Jazz », le pèlerinage se passe en Islande, au milieu des longues étendues et des glaciers. Une épopée dramatique, entre le néant et l’enfer, à suivre une religieuse qui trace la route dans une voiture couverte de sang. Étrange, toujours aussi perché, « Jesus Jazz » est la première piste d’un tout nouvel EP attendu pour le 16 novembre. Et croyez-nous, le meilleur est à venir. Petit indice : « Romeo », est addictif.

 

Jade Bird monte en puissance

Place à la tignasse de la talentueuse Jade Bird. 20 ans et une voix unique, robuste et brute de décoffrage. La jeune Britannique est passée au dernier Montreux Jazz – en première partie de Selah Sue – pour déballer la marchandise. Un brin plus rugueuse qu’à l’accoutumée, Jade Bird, petit bout de femme fougueuse et pétrie de talent, dévoile un excellent morceau avec « Uh Huh », qui transpire le rock’n’roll, percutant à souhait. Son album est en préparation.

 

Voyage gracieux en compagnie de Gregory Alan Isakov

Une folk qui fait mouche. Gregory Alan Isakov est né à Johannesburg, en Afrique du Sud, et a rapidement émigré à Philadelphie, aux Etats-Unis. Auteur-compositeur-interprète, Isakov est un voyageur, un conteur hors-pair, à la mélodie affinée, sublime, fascinante, chaleureuse et on en passe. On voyage avec lui, à la recherche de la liberté, dans sa forme la plus brute et douce à la fois. Et son nouvel album, prévu pour le 5 octobre, touche parfois au sublime, comme en atteste « Dark, Dark, Dark ». Intitulé Evening Machines, Isakov fait étalage de son talent. C’est parfois la grâce qui nous percute de plein fouet quand on se laisse bercer par son nouveau morceau.

 

Morceau en béton armé pour Korin F.

La petite découverte étrange du jour, c’est Korin F. Un morceau qui collerait parfaitement avec le dernier film de Yann Gonzalez, Un Couteau dans le Coeur. Trouée dans un monde géométrique, sorte de voyage effréné et éclectique. Pour rythmer et cadrer tout ça, un chant incantatoire, une messe hybride nommée « CD de Voiture », dont la sortie est bloquée pour le 19 octobre. Sobrement appelée, la ballade aux beats électroniques cliniques, imaginée par le compositeur Pierre Thomassian et le cinéaste Maxime Grayt, a quelque chose de grisant, de brûlant et d’hypnotisant.

 

La petite douceur signée Oh Pep!

Les australiennes de Oh Pep! sont de retour avec une excellent single nommé Hurt Nobody. Mélange de délicatesse et de virtuosité, ce nouveau morceau est un premier aperçu de leur prochain album à paraître le 26 octobre. Une bouffée d’air frais, une beauté mélodique et visuelle. Une jolie percée pleine d’émotion dans les montagnes de Victoria, en Australie. Un plaisir !